Culture naturelle

Le vignoble

Au coeur de la Loire, l'écrin d'un grand vin.

Lors de son installation en 1980, Guy Rochais était exploitant de 6 hectares. Aujourd'hui, il en exploite 28 hectares. La propriété s'étend sur les villages de Saint-Aubin de Luigné, Savennieres et sur la butte de Chaume de Rochefort-Sur-Loire.

Le Château de Plaisance est entouré à 65% de ses vignes (20 ha). Les 35% restants se répartissent sur un rayon de 15 kilomètres.

La culture des vignes

Au Château de Plaisance, le respect des méthodes de culture naturelle fait partie intégrante d'un souci de qualité. Notre credo ? Le bio avant tout.

Proximité des vignes, qualité du vin !

Au Château de Plaisance, la proximité de nos vignes est un gage de qualité.

En effet, à peine récolté, le raisin se retrouve au chai et peut être immédiatement pris en charge. Pas de danger de le voir s'abîmer lors de longs trajets au soleil. Or, plus vite le fruit est travaillé, moins il se sera oxydé.

Le soin des fruits dès la vendange

Lors de la récolte des fruits, notre personnel qualifié ne travaille qu'avec de petites caisses de 15kg maximum : voilà qui évite au raisin d'être altéré, écrasé.

La culture biodynamique (100% de la production)

Plus qu'une simple méthodologie, l'agriculture biodynamique est un art de vivre. Elle n'est appliquée que par un très petit pourcentage d'agriculteurs (en France, ils n'étaient que 6% en 2003).

Un des principes de base de l'agriculture biodynamique est la gestion autosuffisante. Elle se caractérise aussi par une culture en total accord avec la nature. Le travail de la terre est notamment adapté aux saisons, alors que l'enrichissement à l'aide d'éléments extérieurs est réduit à sa plus simple expression.

La vinification

Au Château de Plaisance, nous vinifions en suivant les principes de la biodynamie : nous ne faisons aucun ajout quel qu’il soit c'est-à-dire pas de sucre, pas de levures, pas d’acidification ni de désacidification, pas de copeaux de chêne... pas de colorant.. c'est-à-dire rien ! Le vin vient uniquement du jus de raisin. D’où la nécessité d’avoir une matière première parfaite à l’arrivée à la cave. L’équation pour l’enchantement des papilles est simple :

JUS DE RAISIN = VIN !

Dès lors, dans cet objectif, toute la virtuosité du Château de Plaisance repose sur une rigueur absolue et un soin particulier tout au long de l’année dans la culture de la vigne. Le raisin est ensuite pressé, puis acheminé dans les cuves ou barriques pour fermenter tranquillement. Là, il va à son rythme, et, selon les cuvées, nous l’accompagnons pour une durée de 3 mois à 2 ans.

Parfois, afin d’enlever les impuretés en vue d’une clarification naturelle, quelques soutirages sont effectués mais toujours en lien avec le cycle lunaire, c’est-à-dire en jours fruits. Il en va de même pour la dernière étape : la mise en bouteilles.

Pour garantir un vin naturel, les doses de SO2 sont les plus faibles possible. Tout en étant extrêmement légères, elles assurent la conservation et l’agréable délectation des vins du Château de Plaisance.

Au Château de Plaisance, nous sommes certifiés Qualité France (bio) et DEMETER (biodynamie).

Nous travaillons nos sols, la vigne et le vin dans la pure tradition de la biodynamie et dans le respect des réglementations en vigueur afin d’offrir des produits de qualité à nos clients.